Chœur Echo des Sommêtres Le Noirmont

Archives

1852

Dans la famille Chapatte de Chanteraine les sociétés de chant et de fanfare ont vécu leur destinée commune en tant que « Société musicale du Noirmont.

1879

Les sociétés décident d’assumer chacun leur propre destin au travers de leur spécialité. La société de chant se donne pour président : Henri Kucher et comme directeur : Emile Cattin.

1885

 

La Chorale fait l’acquisition d’un drapeau.

1893

Après s’être dissoute et reconstituée dans la même année, elle prend le nom de l’Écho du Spiegelberg.

1894

Formation d’un chœur mixte. Durant ses neuf années d’existence, ces hommes et ces femmes apportent leur concours aux offices religieux, donnent régulièrement des représentations théâtrales. La société achète un harmonium et a participé à la bénédiction de la nouvelle église en 1886.

1903

Quatorze messieurs décident la constitution d’un chœur d’hommes. Son but : s’occuper exclusivement de chant profane, ceci afin de ne causer aucun tort à la société sœur. Le chœur mixte est alors dissout et le chœur d’hommes nouvellement créé décide d’élargir son répertoire au chant religieux.

La paroisse, qui regroupe les communes du Noirmont et du Peuchapatte devra lui verser 100 francs par an.

1911

Le chœur d’hommes participe à la fête des Céciliennes du Jura et, dès à présent, rares seront les rencontres auxquelles il ne sera pas présent.

1920

Une nouvelle période commence. Pour toujours mieux chanter, quelques membres prennent des cours de plain-chant et chaque nouveau membre suit des cours de solfège avant les répétitions.

1929

Il organise la fête centrale des Céciliennes du Jura. On aime se retrouver entre chanteurs pour les fêtes de chant (Delémont, St Imier, Montfaucon, Boncourt, Malleray) où les rapports du jury sont élogieux.

Voyage à Verdun, concert à Douamont.

1934

Concours international de chant à Genève, 4 premiers prix.

1947

Le chœur participe à la fête cantonale de chant à Thoune.

1954

L’«Echo du Spiegelberg » devient l’ «Echo des Sommêtres ». Il fête avec un peu de retard (1952) son 100ème anniversaire, il bénit une nouvelle bannière, l’«actuelle », et le même jour, il accueille les Céciliennes du Jura pour la fête centrale.

Création de l’Oratorio d’Henri Devain « Pays des cœurs fidèles ».

1958

Voyage à Bruxelles-Exposition internationale.

1962

En collaboration avec le chœur mixte de Bienne, il donne à l’Abbatiale de Bellelay « l’Oratorio pour une nef abandonnée », d’Albert Béguelin.

1966

Sous l’impulsion de son directeur Alphonse Bilat, la société se présente aux 3e rencontres chorales internationales à Montreux. Elle remporte une éclatante 6e place sur 20 de sa catégorie. Une fois de plus les Taignons n’ont rien à envier aux chanteurs de Londres, Berlin ou Amsterdam.

1967

L’«Echo des Sommêtres » organise la fête de l’ «Union des chanteurs jurassiens » ou il a fait son entrée en 1926. Il participe ainsi aux concours de l’U.C.J. et des Céciliennes . La société a toujours été liée par des contacts plus ou moins étroits avec les sociétés extérieures du Jura.

1975

Rencontre avec la chorale d’Estavayer-le-Lac.

1976

La société donne un concert spirituel en compagnie de la fanfare du Noirmont.

1977

Elle prête son concours au 125ème anniversaire de la société sœur, dans une évocation lyrique du patron de la paroisse St-Hubert. Cette même année, les trois chœurs d’hommes des Franches-Montagnes (Les Breuleux, Les Pommerats et le Noirmont) offrent un concert dans chacune de ces localités.

1978

Elle célèbre son 125ème anniversaire en interprétant une évocation historique en 4 tableaux « Souvenirs des Hautes Joux » textes, arrangements musicaux et direction :  Alphonse Bilat.

1979

Elle participe pour la première fois en chœur mixte à la fête centrale des Céciliennes du Jura à Boncourt. La même année, participation au 100ème anniversaire de la société fédérale de gymnastique du Noirmont.

1980

La société organise, sous la présidence de Gérard Paratte, la 34ème fête-concours de l’«Union de Chanteurs jurassiens ». A cette occasion, une cantate « Jours heureux » de Paul-André Gaillard et Henri Devain est interprétée par l’« Echo des Sommêtres ».

1984

Bien des changements interviennent dans la société. Le directeur Alphonse Bilat cesse sa fonction. Il passe la main à Pascal Arnoux et devient directeur d’honneur.

1985

Président depuis 25 ans, Maurice Froidevaux remet lui aussi son mandat.

Sous la responsabilité de Jean Marulier, la société organise la fête régionale des Céciliennes. Elle présente un spectacle lyrique qui a pour titre : « Ma maison au fil du temps ».

1987

Participation à la fête centrale des Céciliennes du Jura.

1988

Participation aux Genevez à la fête régionale des Céciliennes. Des amis chanteurs des chorales de Montfaucon, St Brais, Les Bois, Saignelégier et Les Pommerats renforcent les rangs de l’«Echo des Sommêtres ». Des liens solides d’amitié se sont créés et les souvenirs de ce séjour en Autriche sont encore bien présents, tant la joie de participer a été immense. Cette expérience est à renouveler.

Depuis la célébration du 125ème de la société, plusieurs membres actifs sont décédés. En ces jours de fête, leurs présences sont bien vivantes en nos mémoires :

12 juin 1980 : M. Germain Paratte – 3 septembre 1989 : M. Alphonde Bilat – 31 août 1990 : M. Paul Jeanbourquin – 9 août 1991 : M. Constant Erard – 14 mars 1993 : Mme Suzanne Arnoux.

1993

Rencontres internationales de chant choral des Fêtes de l’Avent à Vienne.

1995

L’«Echo des Sommêtres» avec l’appui de toute une communauté villageoise, est heureux d’accueillir les Céciliennes du Jura.

Que cette journée s’inscrive en lettre d’or dans les annales de la société.

1996

L’Écho des Sommêtres remporte le Laurier Or dans la catégorie « excellence » au concours de l’Union des Chanteurs Jurassiens à Bienne.

1997

Voyage au Québec, concert à Drummondville, concert à la colonie suisse de Trois-Rivières.

1999

Xème Concorso Internazionale di Canto Corale à Vérone.

2002

150ème anniversaire qui se fête avec la fanfare, spectacle du jubilé, « Les Jumelles de la brume » invités : Octuor vocal de Sion et la fanfare de Vetroz. Messe chantée par l’Echo des Sommêtres et avec la participation de la fanfare de Vetroz et du Noirmont. Animation par les groupes Génération, les petits amis et les jeunes de la fanfare.

2004

Concert sous la direction de Facundo Agudin Mozart Messe en si bémol majeur le 12 décembre.

2005

Pascal Arnoux fête ses 20 ans de direction, sont honorés pour 25 de chant s de l’UCJ Joseph Haefli et Paratte Maurice.

2006

Sortie de la Chorale les 9 et 10 septembre en Valais avec un concert à Chamoson au home des Cerisiers, nous avons chanté la messe à Châble.

2007

Concert les 24 et 25 mars  « Le Gloria » de Vivaldi à St Imier à la collégiale et à Porrentruy à l’église St Pierre. Festival des chorales en Toscane du 28 juin au 2 juillet.

2008

Concerts à St Imier et à l’église St Pierre les 16 et 17 août avec  « La petite messe solennelle » de Rossini.

2009

Nicolas Godat dirige le chœur religieux. Invitation pour un concert à l’Octuor Vocal de Sion le 6 juin à l’ancienne église. Course surprise en Ajoie.

2010

Concerts Carmina Burana de Carl Off les 26,27, et 28 mars à l’ancienne église et 29 mars à Vicques.

2012

Concert « Requiem de Mozart » à l‘ancienne église les 10, 11, 12, 13, mai et le 17 juin à Domdidier.

2013

Concert «Le Messie »de Haendel les 2, 3, 4,5, mai à l’ancienne église.

2014

Christine Mayer est fêtée pour ses 35 à l’UCJ. Concerts les 8, 9,10 et 11 mai Hayden  « la Paukenmesse ». Mathieu Brossard reprend la direction de la chorale religieuse.

2015

Concerts  « la Grande Messe » de Mozart les 7, 8, 9 au Noirmont et le 10 mai au temple de Tramelan.

2016

Concert Rutter « le Magnificat » et Mendelssohn « Psaume 42 » les 28, 29, 30 avril et 1er mai. Escapade en Alsace avec un spectacle à Kirrwiller les 3 et 4 décembre. Simone Froidevaux est fêtée pour ses 25 à l’UCJ.

2017

Concerts « Carmina Burana » de Carl Off et « Agnus Dei » de Barber les 4, 5, 6, et 7 mai. Les 9 à la nouvelle église et 10 décembre à l’église st Pierre de Porrentruy, Concerts de Noël « Messa di Gloria » de Puccini et Le « Psaume 42 » de Mendelssohn avec l’orchestre Musique des Lumières.

2018

Concerts Luigi Cherubini « Requiem », Cesar Frank « Panis Angelicus », Mozart « Laudate Dominum », le «Requiem » de Gabriel Fauré et le « Stabat Mater » de Karl Jenkins.

2019

Concerts « Requiem » de Mozart en collaboration avec l’Orchestre Musique des Lumières et la participation d’un groupe de jeunes dans l’Ave Maria de Caccini.